Actualités

Depuis le début de l’année 2019, de nouveaux projets sortent des cartons des constructeurs, et la crise des compagnies LPS de 2017-2018, semble peu a peu s’éloigner .
Heureusement, des assureurs solides et dont la solvabilité est démontrée, reprennent la souscription des risques construction.
Depuis 2008, l’effondrement des mises en chantier avait lourdement impacté la branche construction qui semble retrouver quelques couleurs depuis quelques mois, notamment sur les chantiers importants .

Mais cette stabilisation semble encore fragile.

Beaucoup d’entreprises du bâtiment anciennement assurées chez des intervenants en Libre Prestations de Services, demandent désormais des contrats plus pérennes et mieux garantis, imposés par leurs donneurs d’ordre, ou les notaires réalisant les mutations immobilières.